Tout commence par Georges, il y a 10 ans.

Par la volonté de créer un univers complet, pièce par pièce, de proposer un ensemble d’objets complémentaires, à associer, à accumuler et à déplacer à l’envie.  

Par le souhait, aussi, que cet univers réponde à deux prérogatives. La première consistant à travailler le plus possible en autonomie, avec des matières sourcées localement et très peu de sous-traitants pour la réalisation de nos collections ; la seconde étant de concevoir cet univers autour d’objets bruts, à la matière première révélée, à l’inspiration minérale et végétale assumée, au savoir-faire artisanal minimalisé et aux lignes les plus radicales et évidentes possibles. Comme un dessin que l’on ferait d’un trait, une encre de Chine à peine réveillée par un point d’aquarelle sur une feuille à la texture rugueuse et brute. 

Georges est né ainsi et nous le faisons vivre en suivant ce fil rouge. Néanmoins, cela ne nous suffisait pas. Il fallait aller plus loin. Plus loin et en tout.  Dans la recherche de matières premières plus rares ou nobles, dans notre travail de leur expérimentation et leur domptage, dans le geste quotidien de nos petites mains et la réappropriation de savoir-faire appartenant à l’artisanat traditionnel ou aux arts populaires, dans notre souci de proposer des lignes plus pures et assortir des matières, des textures avec le plus d’épure possible.  

Alors s’est imposée à nous l’envie de créer Soma, comme un retour au corps, à la substance, à une forme d’essentiel. L’objet comme chose précieuse, pleine, entière et qui fait sens. Chaque pièce est dessinée, prototypée et réalisée par notre équipe, Mylène Scotto à la conception et nos ateliers à la fabrication. Chaque matière est sourcée localement ou issue d’ateliers traditionnels d’exception, produite dans notre domaine de Méritein ou issue d’une réutilisation de nos propres chutes de confection. Chacune est choisie pour ses caractéristiques écologiques à l’impact le moins néfaste possible. Et chacune a fait l’objet d’une sélection minutieuse de plusieurs années, jusqu’à la création d’une matériothèque entièrement dédiée à ces recherches. Soies de Lyon, laine des Pyrénées, Bois de nos forêts, coton de Normandie…L’acte écrit à travers Soma repose sur un aboutissement de notre manière de créer et sur le sens que l’on donne à l’objet que l’on a entre les mains.  

Chaque collection de Soma sera ainsi une interprétation d’une pièce de la maison et comprendra la fabrication de l’ensemble de ses éléments, du revêtement mural à celui du sol, du mobilier à l’objet le plus minime, de la senteur à la musique que l’on y écoute. Un corps, fort de la cohérence de toutes ses parties. Et un plaisir de jouer avec la matière, de son appropriation à la finition la plus aboutie.